Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

"Decouvrir et exploiter le Web Invisible pour la veille strategique".
--> Web Invisible : un White Paper

Le web profond...Representant plus de 500 fois le volume du web visible indexé par les moteurs conventionnels tels Google ou Yahoo, le web invisible regorge d’informations professionnelles de haute qualite, indispensables aux differents métiers de l’entreprise.


Dans ce White Paper, je vous présente les principales ressources pour identifier les tresors cachés du Web Invisible. L'objectif de ce document de 62 pages est de "démocratiser" le Web Invisible auprès des "Knowledge Workers" de l'entreprise qui aujourd'hui ont trop souvent uniquement le "reflexe Google". Il s'adresse aux différents collaborateurs de l'entreprise qui n'utilisent qu'un seul moteur de recherche. Les sensibiliser à ces sources de grande qualité pourra améliorer la pertinence de leur recherche et veille informationnelle.

Les limites de l’approche classique des moteurs de recherche
Les internautes qui n’utilisent que Google ou Yahoo Search pour rechercher des informations sur le web passent à côté de toute la partie immergée du web, 500 fois plus volumineuse, et constituée de toutes les informations online non indexées par ces moteurs de recherche.
En effet, les robots ou spiders de ces moteurs, qui naviguent de liens en liens pour indexer les pages web qu’ils rencontrent, ne parviennent pas à passer les formulaires de recherche de sites dynamiques et autres bases de données en ligne. Les pages de ces derniers sont par définition générées à la volée, en réponse à une requête précise saisie dans un formulaire de recherche propre au site interrogé, et ne sont donc pas accessibles directement via une adresse crawlable par les moteurs.

La richesse du Web Invisible
Or le Web Invisible, encore appelé "web profond ", regorge de plus en plus de ressources extrêmement utiles, d’une qualité estimée à 3 fois supérieure à celle du web visible … et très souvent gratuites. Une manne d’or indispensable à de nombreux professionnels dans leur recherche et veille informationnelle.

Dans un secteur comme la Santé, ce sont par exemple les 15 millions d’articles de la base PubMed de la National Library of Medicine, les milliers de notices de la Banque de Données Santé Publique (Direction Générale de la Santé), les 80.000 essais cliniques répertoriés dans Current Controlled Trials, les 45.000 médicaments du marché français répertoriés dans Theriaque,…parmi des milliers d’autres sources.

> Le White Paper est téléchargeable gratuitement, sur simple enregistrement, sur le site de Digimind 

Christophe ASSELIN
Merci à Olivier...

Ecrit par slide68, le Jeudi 5 Janvier 2006, 23:13 dans la rubrique "Web Invisible".

Commentaires :

christophe
06-01-06 à 05:26

Lien croisé

mesblogs.com - Une sélection d'articles et propos sur Informatique & Web : " "Decouvrir et exploiter le Web Invisible pour la veille strategique".inFLUX > rechercher sur le netPublié le 6/01/2006 à 0h:13mRepresentant plus de 500 fois le volume du web visib"

 
christophe
06-01-06 à 09:28

Lien croisé

Miss TICS : "echerche d’informations, mais pour comprendre l’aspect réducteur de n’utiliser qu’un seul outil de recherche, un chiffre est éloquent : Google localise « seulement » 8 Milliards de pages sur 25 Milliards de pages visibles et sur 730 Milliards de pages invisibles…C’est sur ce dernier point que revient Christophe Asselin (Digimind) avec un White paper sur le Web Invisible pour la veille strategique (cf. communiqué de presse en pdf). Tout y est abordé jusqu’à la méthodologie requise. Rappelons que le "web invisible"  désigne la partie du web non accessible aux moteurs de recherche classiqu"

 
christophe
09-01-06 à 10:55

Lien croisé

Miss TICS : "rmations, mais pour comprendre l’aspect réducteur de n’utiliser qu’un seul outil de recherche, un chiffre est éloquent : Google localise « seulement » 8 Milliards de pages sur 25 Milliards de pages visibles et sur 730 Milliards de pages invisibles…Et c'est sur ce dernier point que revient Christophe Asselin (Digimind) avec un White paper sur le Web Invisible pour la veille strategique (cf. communiqué de presse en pdf). Tout y est abordé jusqu’à la méthodologie requise. Rappelons que le "web invisible"  désigne la partie du web non accessible aux moteurs de recherche c"

 
christophe
14-02-06 à 11:35

Lien croisé

Intelligence économique - Miss TICS : "erche d’informations, mais pour comprendre l’aspect réducteur de n’utiliser qu’un seul outil de recherche, un chiffre est éloquent : Google localise « seulement » 8 Milliards de pages sur 25 Milliards de pages visibles et sur 730 Milliards de pages invisibles…Et c'est sur ce dernier point que revient Christophe Asselin (Digimind) avec un White paper sur le Web Invisible pour la veille strategique (cf. communiqué de presse en pdf). Tout y est abordé jusqu’à la méthodologie requise. Rappelons que le "web invisible"  désigne la partie du web non accessible aux moteurs de recherche classiqu"